Que faire spécifiquement en cas d’abus sexuels commis par d'autres personnes ayant autorité?

Version imprimableVersion imprimableEnvoyer à un amiEnvoyer à un ami

Définition courante

Les abus sexuels perpétrés par des personnes ayant autorité sont des actes à connotation sexuelle qui sont commises alors que l’autre personne n’est pas en état de consentir librement à ces actes, vu la relation d’autorité.

Qu’entend-on par « personnes ayant autorité » ?

Il ne s’agit pas seulement de personnes ayant le droit de commander, de donner des ordres. On entend par là toute personne ayant un ascendant sur une autre, de nature physique, psychique, économique, affective, etc. Cet ascendant lui confère une supériorité et rend l’autre plus faible, sans assurance, incapable de s’opposer. Il y a abus sexuels lorsque la personne ayant autorité profite de cette situation et l’exploite à des fins sexuelles.

La nature des liens peut être très variée : rapport d’éducation, de confiance, toute autre situation propre à créer la dépendance. A titre d’exemples, on citera les assistants sociaux, les moniteurs de camp de vacances, les professeurs, les autorités ecclésiastiques, les chefs de sectes, etc.

Pour les victimes d’abus, il est très difficile de parler : elles se sentent coupables, honteuses, trahies dans leur confiance, confuses et elles ont peur de ne pas être crues. Une aide est toujours possible, même bien des années plus tard.

 

Informations et conseils en cas d’abus sexuels commis par des personnes ayant autorité

Les démarches possibles sont les mêmes que pour les abus commis par des médecins ou professionnels de la santé, en vous référant aux supérieurs hiérarchiques ou instances professionnelles appropriées.

Nous vous conseillons vivement de demander un soutien aux professionnel-le-s qui pourront vous aider à évaluer les conséquences des abus sur votre santé et qui vous accompagneront dans vos démarches, en particulier.

  • l'association Viol-Secours, pour toute forme de violence sexuelle
  • le Centre LAVI, pour autant que vous soyez victime d’une infraction pénale
  • l'UIMPV, pour tout problème de santé lié à l’agression